Où manger à Istanbul ?

Publié par dans Carnet Turquie

Où manger à Istanbul ?

Une des choses qui interpellent dès l’arrivée à Istanbul, c’est surement de voir le nombre de restaurants implantés partout, sur toutes les rues de la ville. La nourriture est proposée partout : dans tous les coins de la rue, dans les diverses vitrines, les nombreux étals ambulants, les chariots … On peut même manger au bord du Bosphore puisque des barques proposent des filets de maquereaux grillés. Bref, Istanbul compte de nombreux restaurants de différentes catégories selon l’ambiance ou le type de nourriture recherché.

Pour les adeptes des restaurants folkloriques

Pour bien se mettre dans l’ambiance, le plus commun des restaurants d’Istanbul est l’Ocakbasi. Ce genre de restaurant se présente toujours avec une grande cheminée haute, située au beau milieu de la salle et béante de tous les côtés. Ils se spécialisent dans les différentes viandes grillées (sauf le porc). Pour accompagner votre plat, le restaurant propose toujours un verre de raki, boisson qui fait la renommée du pays. Dans ce type de restaurant, l’ambiance prime puisque à part la nourriture, les natifs viennent aussi pour regarder la télévision. Pour gouter les boulettes de viandes d’agneau grillées (Köfte), l’idéal est de se rendre dans les köfteci, des restaurants spécialisés. On peut aussi y goûter tout simplement dans la rue. Si vraiment il y a besoin de plonger dans la culture gastronomique d’Istanbul, les restaurants qui servent des gozeleme sont très conseillés. Les gozeleme sont de grandes crêpes fourrées de légumes ou viande avec de préférence le saz, la musique classique turque, en fond sonore. Parfois, certains de ces établissements arborent le terme Haci sur leurs enseignes. Cela veut dire que le propriétaire du restaurant a déjà fait le pèlerinage à la Mecque donc l’alcool ne sera pas servi dans son établissement.

Envie de poissons…ou un goût plutôt grec ?

Pour les friands de poissons, Istanbul regorge de restaurants spécialisés sur les rives du Bosphore. Différents types de poissons sont proposés, souvent grillés et feront découvrir la délicatesse de la chair des poissons de la mer Noire et du Bosphore. Si la tentation va plutôt vers la gastronomie grecque, Istanbul abrite des dizaines de tavernes grecques. Ne soyez pas trop étonné si les hôtes cassent leurs vaisselles devant vous, ce n’est certainement pas un geste de haine. Il s’agit là d’un symbole de bonheur. Si toutefois, la cuisine Ottomane ne vous attire pas du tout, Istanbul regorge des différents fastfoods tels que les Mac Do. Ces grande chaînes de restauration rapide démontrent bel et bien qu’Istanbul n’a pas échappé à l’air de la mondialisation.

1 Commentaire

  1. J’avoue qu’Istanbul est un pays où on régale de petits plats succulents et surtout de poisson. En plus, les prix ne sont pas trop chers et abordables même comparés à la qualité de la cuisine. Je le conseille vraiment.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *